Julien Bayou, une force en politique

La force de Julien ‪‎Bayou‬ en politique, réellement parfait sous ce registre de combattant public et legislateur :
En dehors de son énergie dévorante, de sa joyeuse créativité engagée et de son sens aigü de ce qui marche et percute la société (l’opinion comme les médias), il s’exprime en être sec et direct (notamment formé à l’économie, désormais plus avant à l’écologie), sans peur ni impressionné, toujours inspiré par un challenge nouveau, tenant son cap, fin stratège, coriace, et enfin capable de tuer politiquement ses adversaires (en concurrence ou opposition). (fwd to Julien Bayou)

Matjules

Bolloré où la stratégie de l’envahissement

Bolloré‬ s’étant particulièrement développé sous Sarko I, notamment en‪ Francafrique‬, a acquis de quoi museler une partie de la presse, donc l’opinion. Le but étant dans la continuité, d’obtenir un Sarko II, et de masquer dès que possible, les affaires de son business obscur et opaque, risquant d’éclater, au fur et à mesure de l’ascension de son empire commercial. Ou comment boucler la boucle d’un processus global, autoritaire et néocolonial.

Matjules

Monde Diplo’ à gogo

Le Monde‬ Diplo‬‘, c’est l’entre soi du monde universitaire. Vous n’y verrez jamais une tribune d’un prolétaire, ou même un récit d’un ouvrier (sauf cas rare). Alors que ces aristos des diplômes et études, maîtres d’amphi’ consacrés passent leur temps à parler des populations opprimées, disséquer leurs souffrances. Où est la pratique transversale, émancipatrice, en altérité ? Jurer que la pluralité est le stade social à atteindre sans surtout ne jamais le réaliser dans ses organes de presse, voilà la belle reproduction de l’aliénation des masses si promptement critiquée. Faire démocratie semble échapper aux rites de la réussite, de la sélection, et du talent intellectuel reconnu.

Matjules