Blasphème

Enervé par le bleu blanc rouge à Repu’. Trop c’est trop. Les victimes appartiennent surtout pas au drapeau !

Elitiste

La justice a toujours été au service des riches contre les pauvres. Tenue par les bourgeois. Parfois lorsque l’intelligence s’en mêle, elle abdique, et répare ou pardonne. Ainsi perpétuellement dans son arrogance commune.

Les mamans du 8e…

Thalès, Bnp, elles sont si contentes pour leurs progénitures. Rh, stages, carrière, peu importe la domination, justement, l’esclavage et pillage en Afrique, comme l’exploitation et harcèlement/dumping social ici. Tellement rassurées et fières, quelque chose à raconter, de consensuel comme d’hab’. Digne du FN. Et cela se retrouve au 46 rue Cambon, comme en journées, en mode corporate, consanguinité pro’, l’inverse de la fête, donc du mélange. Le fascisme ne change pas. Ses ressorts sont toujours les mêmes, via l’argent et le travail. Ces mères sont complices du pire, et s’en complimentent, avec ce pseudo quotidien innocent et préoccupé, faussement responsables. Tant de « proches » y sont. La nausée…

Pervers

Le fric transite vers les mêmes davantage. Et ils nous inventent la crise, le chomage. Bien pratique pour confondre causes et conséquences, masquer le fond de cet Apartheid social féroce, brouiller les cartes, occuper le terrain politique et les médias, comme les activités.

Apartheid voilé made in France

A minima, tout le monde explose pas violemment car les politiques savent retenir le feu social. Sauf que cela créé de la consanguinité. Les pauvres avec les pauvres. Moi je perds de quoi, parce que je m’abstiens de rester entre pauvres. De rentrer dans ce fascisme definitif là. Et l’Etat te le fait payer cher, cette rupture avec un apartheid voilé et bourgeois.