Supprimons les monnaies

Ce qui m’intéresse relève généralement du bon sens et de la bienveillance. Le principe de réalité est de constater ce qui est d’expérience ou immédiatement, à l’évidence. On ne vas pas passer une thèse médicale pour affirmer que l’on a un corps, des yeux, des dents (sauf particularisme). Tout le monde en convient, sauf les fous. Par contre la société nous impose les monnaies comme mécanisme d’échange incontournable, pour l’essentiel. Elles servent le vice, l’avarice, les pratiques de pouvoir et leur légitimation arbitraire. Et l’ensemble du corps social grosso modo, à de rares exceptions près, prend acte d’office du bien fondé de l’outil monétaire, sans même le remettre en question. Hors l’argent est une abstraction, avec des présupposés d’emblée de valeur, à l’usage : sans respect de contrat (truchement rhétorique et invention à dessein) mais de dépendance et force. Il n’y a pas d’égalité entre des objets matériels ou symboliques différents. L’argent instaure une équivalence non pas pour ce qui est identique, mais pour des flux et contenus nullement similaires justement. De base le ver est dans le fruit à garantir des normes de partage à travers de fausses réciprocités. L’archaïsme froid et distancé des devises fige l’acte dans sa fonction rémunératrice, et la spéculation suit son train. Boboland peut prospérer sur le dos des prolo’, à contracter mille services en domesticité, des tâches laborieuses à celles superficielles ou insignifiantes.

Une réflexion sur “Supprimons les monnaies

  1. Pingback: Matjules démonte le marxisme classique de Friot | Collectif des Innovations/illuminations Politiques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s