Blocages à #NuitDebout

Les listes de parole étant vouées à l’arbitraire de plus en plus via des référents qui sautent et coupent les tours et l’ordre d’arrivée, j’ai indiqué la problématique durant l’Ag hier #36mars à ‪#‎Republique‬ à ‪#‎Paris‬ en ayant lutté pendant plus de 2 heures pour passer.

Nombreux ont abandonné, et n’ont pas pu parler alors qu’ils étaient sur listes de parole avant d’autres personnes. Clairement, le principe de parole libre est notre seule différence fondamentale ici avec le pouvoir. Et dans la structuration actuelle, cela est entrain d’être cassé progressivement.

La problématique des tours de parole pas respectés pose donc la question de l’Ag centrale dans le cadre de #NuitDebout. Plusieurs sonos seraient legitimes et en de multiples places. C’est cela le mouvement. On devient statiques, comme à l’ecole. Ca ne va pas. Les aspects logistiques sont proposés ci ou là. Faut eviter d’enfermer cela en un point fixe tout le temps.

C’est malheureusement déjà devenu pyramidal l’orga’. Et certains vont se satisfaire d’apparaître, de jouer des coudes, et de pousser le mouvement vers les formes classiques du pouvoir. La parole libre disparaît déjà peu à peu. Et on avait que cela de réellement différent là. Ne devenons pas d’énièmes apparatchiks via la colère grandissante du peuple.

Pour finir, les tours de parole doivent être respectés dans l’ordre et pas voués à l’arbitraire. On doit savoir pourquoi telles listes ont plus la parole avant les autres notamment. Et dire d’arrêter les votes prétextes à ne pas laisser les listes de parole dans l’ordre d’arrivée, et caler des référents qui eux ont le micro toute l’Ag au final, au lieu de faciliter scrupuleusement.

J’ai déjà réussi à le dire hier en Ag #36mars, après 2 heures à me battre comme 40 personnes inscrites et qui se faisaient avoir à cause de ce non respect de l’ordre des inscriptions, tout le temps coupées par les mêmes modérateurs à leur convenance.

‪#‎MouvementDebout‬ ‪#‎CommuneDebout‬

#36mars

Ma prise de parole en Ag ce soir à Repu’ ‪#‎Paris‬ ‪#‎CommuneDebout‬ ‪#‎36mars‬ portait grosso modo sur : BESOIN DESACRALISER SYMBOLES D’ETAT : MONUMENT REPU A REPEINDRE COMME TOLBIAC ; et BILLET DE BANQUE TAG COMME INDIGNES EN ESPAGNE ; CONTROLE BANQUES & FINANCE SUR LES MONNAIES A REMETTRE EN CAUSE // GARDER LA PAROLE LIBRE : NE PAS VERROUILLER PAR DES VOTES / MEDIA CLASSIQUES DONNENT PAS LA PAROLE LIBRE // REVENIR EN TANT QUE COMMUNE DEBOUT LORSQU IL Y AURA DES PRIVATISATIONS COMMERCIALES DE LA PLACE // ON VEUT FAIRE MIEUX QUE PODEMOS : ON VEUT PAS DE REFERENTS DANS L’ORGA SOCIALE // ENFIN RESPECTER VRAIMENT LES TOURS DE PAROLE