News

L’Etat se charge de rendre coercitifs les rapports à l’activité, donc pas d’émancipation de fait du temps libre vis à vis de la surveillance pour contraindre aux aliénations du marché. Assez banal en contexte de loi d’esclavage par le gvrnt PS (même pas besoin du vote majoritaire Fn qui risque même d’arriver aux prochaines échéances avec ce système vertical et d’abandon de souveraineté de chacun).

Publicités

#4avril

#4avril Je reviens de la réu’ des #Intermittents au #Théâtre de la #Colline, avec marche vers Repu’ ensuite. Filmé/parlé, & contacts comme d’hab’. Grosso modo de leur part : présentation d’infos sur aspects relatifs aux lois qui les concernent, l’aggravation depuis des années, jusqu’à la #loi #travail actuelle… Trois spécialistes, avec notamment un intermittent très calé, un intello’ tout aussi pointu, et un représentant syndical CGT en tribune. Conflit récurrent ensuite entre une partie de ceux en dehors de la salle arrivant quand même à rentrer – manque de places, facile 300 à 500 personnes – pour dire : « on va à Repu’ allez, y’a les agriculteurs là… », alors que l’Ag voulait terminer de se tenir ici. Info’ que Valls est passé à Dejazet dans le même temps, et violences policières du coup autour. Raison de plus pour soutenir de suite. Evocation sinon dans l’assistance d’actions classiques des intermittents : blocages de festivals, etc… Bonne réu’, avec jonction avec des étudiants de Paris 1, proposant un renvoi d’ascenseur lors de réu’ prochaines à Tolbiac pour se lier durablement avec les intermittents ; et marche sur Repu’ enthousiasmante, en deux groupes successifs au final. Là vers minuit encore, campement improvisé à Repu’ malgré la pluie, très cool. Des médias, comme LPJ. Et me concernant, France 5 me passe peut-être dans C’est à vous demain. Mais on les connait les mass médias, ils découpent en général quand t’es pas en live sur le plateau. Un appel d’étudiants à soutenir des migrants à Stalingrad. De la sécu’ Ratp devant l’entrée du métro central après. Depuis, c’est certainement fini/évacué, Vu des camions de police, j’ai bougé pour repos avant grosse journée demain. J’pense pas qu’il y ait eu de demande de manif’ finalement ce soir à Repu’. Babar avait la pêche comme d’hab’ tout à l’heure. A ce mardi pour reprendre avec effectivement une grosse journée manif’. 😉 Et vous ? #Mouvement #Commune #debout #Nuit #Republique #Paris

Synthèse entre Salaire à vie et Revenu de base

Ni « salaire » ni « revenu » ne sont les termes appropriés. D’un côté l’on fixe l’activité/qualification comme déterminant d’un capital créatif (transféré en une quantité d’argent pour échanger, ou patrimoine monétaire). C’est le remplacement d’une finance spéculative en action par le simple productivisme autogéré/mutualisé – nullement hors champ de l’idéologie qui nous aliène depuis toujours, ainsi dépendante du désir de chacun (donc à l’évaluation du client face aux produits et services réalisés). Et de l’autre on se réfère aux besoins primaires avec l’aumône minimum, de base, pour sa survie, via une ponction sur la fiscalité générale. L’avantage étant dans le principe de ne pas conditionner à un travail son existence (la question du partage des biens reste irrésolue, avec un choix arbitraire ou seuil relatif variant via l’inflation/marché). Aucune des deux propositions n’est suffisante à l’émancipation et intégrité des peuples en société. Il convient à terme de rompre avec les monnaies qui travestissent dès la source les partages humains ; de même avec la subordination, la propriété et les élections de représentants/chefs. Salaire à vie et R.E.U. sans conditions ne sont que des contenus évolués de réformes transitoires du système capitaliste.

Matjules


A critiquer donc : Salaire à vie – Bernard Friot – Un salaire, pas un revenu


En Annexe :
https://politikisback.wordpress.com/2016/03/01/debat-autour-des-utopies-sur-les-monnaies/

https://politikisback.wordpress.com/2016/02/22/anar-contre-etatistes/